ALIENOR  D’AQUITAINE (1122-1204)

Par Marc-Alain DESCAMPS

 

Son prénom signifie « L’aigle d‘Or » ou La Lumière de Dieu. Une femme d’exception qui a eu une vie riche et remplie.

 Ancêtres. Elle descend d’Audéarde de Bourgogne. Son grand-père est Guillaume IX le Troubadour, marié à Philippa de Toulouse. Il a comme maitresse Dangerosa de Chatellerault. Pour lever son excommunication, il fonde l’abbaye de Fontevrault.

Son père Guillaume X est un géant de deux mètres qui mange comme 8 et sa mère est la Comtesse de Chatellerault, fille de Dangerosa. Ils ont deux filles et un fils qui meurt à 15 ans. Le père pour  avoir un autre fils entreprend le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle. En chemin il meurt à 38 ans et l’on ne retrouve pas son cadavre. Son décès est tenu secret et trois vassaux courent à cheval à Béthisy offrir au roi  de France Louis VI les deux tiers de la France avec le mariage d’Aliénor au Dauphin. Mais le Dauphin vient de mourir, son cheval s’étant cabré devant un cochon.  Alors on sort le cadet de son monastère et il passe de moine à Dauphin.

Premier mariage. On les marie le 25 juillet 1137 à Bordeaux où arrivent plus de 500 chevaliers avec toute la cour et les cadeaux. Lui a 16 ans et parle francigen,  Aliénor a 15 ans et parle occitan. Sur le chemin de retour à Poitiers, ils sont roi et reine, Louis VI étant mort.

Aliénor donne deux filles à Louis VII qui fait sans cesse la guerre à ses Barons révoltés. A Vitry 1300 personnes se réfugient dans la cathédrale qui brûle et les tue tous. Pour son pardon ils doivent partir en croisade que prêche Saint Bernard de Clairvaux à Vézelay le 31 mars 1146. Ils marchent le long du Danube jusqu’à Byzance et puis Erdesse où Aliénor retrouve son oncle Raymond de Poitiers, comte d’Erdesse, qui parle occitan. Là ils se disputent car Aliénor veut aider son oncle en danger, qui sera tué par les Musulmans deux ans après. Louis VII fait enlever sa femme par ses soldats et l’amène à Jérusalem en pélerinage.

Au retour leurs bateaux se séparent, elle est en Sicile et lui en Calabre. Ils se retrouvent à Rome où le Pape Eugène III les réconcilie et les amène au lit. De retour en France, Aliénor accouche de sa seconde fille, Alix.

Et le 21 mars 1152 leur mariage est annulé par le concile de Beaugency, pour parenté au cinquième degré. Alors Aliénor part de Blois et elle subit deux attaques d’hommes qui veulent posséder son corps et ses domaines. Thibault de Champagne l’attrape et la nuit elle parvient à s’échapper et elle franchit la Creuse par un gué. Puis Geoffroy d’Anjou, qui a 16 ans, la poursuit, elle s’échappe et franchit la Vienne par un gué et réussit à entrer le soir dans Poitiers où elle est sauvée. Mais elle réalise  qu’elle ne peut pas rester seule sans homme. Alors elle choisit Henri Plantagenet, comte d’Anjou et duc de Normandie, qui a 20 ans et elle 30 ans.

Second mariage. Le 18 mai 1152 Aliénor épouse Henri Plantagenet dont la mère était Mathilde reine d’Angleterre  qui meurt. En janvier 1153 Henri Plantagenet débarque et conquiert l’Angleterre. Aliénor a son premier fils Guillaume. Le 19 décembre 1154 Henri et Aliénor sont  couronnés roi et reine d’Angleterre. En février 1155 elle a son deuxième fils Henri, puis encore six enfants. Ils gèrent l’Angleterre et la moitié de la France (Bretagne, Normandie, Poitou, Limousin, Aquitaine).

Ils traversent dix fois le Channel. Puis avec le temps vers 1165 Henri reste en Angleterre et Aliénor en France. En 1166 Aliénor accouche en Angleterre  de son huitième enfant Jean-sans-terre et apprend la maîtresse de son mari le roi. Pour les Anglais c’est Fair Rosamund, blanche et rousse, cachée par un tunnel et un labyrinthe, Aliénor le perce et l’oblige à boire du poison. Pour les Français c’est la Rose immonde en son château de Woodstock. Puis Aliénor ne revient plus en Angleterre et mène une guerre à son mari par ses fils interposés. D’abord Henri qui est fait roi par son père.

Puis en 1174 près de Chartres les seigneurs de Lusignan font prisonniers une dizaine de chevaliers poitevins. Ils les emprisonnent à la tour de Chinon et ils découvrent que l’un est une femme, c’est Aliénor. Alors elle vendue au plus offrant et revendue, finalement c’est son mari, le roi d’Angleterre qui l’emprisonne dans un château anglais, où à  53 ans, elle va être enfermée neuf ans. Deux après en 1176 Rosamonde meurt malade dans un monastère, donc ce n’est pas Aliénor qui l’a assassiné.

En juin 1183 Henri son fils meurt à 28 ans sur une croix de cendres et pour se réconcilier avec son père le roi d’Angleterre, il obtient  le pardon de sa  mère.

Alors en 1184 Aliénor à 62 ans rentre en France. Deux ans après meurt dans un tournoi son second fils Geoffroy. Puis en  1189 meurt son mari Henri Plantagenet roi d’Angleterre, elle a 67 ans. Reste Richard Cœur de Lion qui épouse Bérangère de Navarre et est sacré roi d’Angleterre.

A Erdesse 45.000 chrétiens sont tués et à Jérusalem 16.000 chrétiens sont mis en esclavage par Saladin. Richard part en croisade avec le roi de France et l’empereur d’Allemagne. Au retour après une tempête terrible le navire de Richard s’échoue en Istrie et malade il est fait prisonnier et revendu à l’empereur d’Allemagne. Il demande une rançon énorme de 150.000 marcs, le quart des revenus de ses sujets. Aliénor la rassemble et l’apporte à 72 ans. Peu après l’empereur meurt et l’on propose l’empire à Richard, qui le refuse. En mars 1194 Richard rentre en Angleterre. Son frère Jean-sans-terre a tout pris et Richard doit reconquérir son royaume. Dans la forêt de Sherwood se situe l’épisode avec Robin des bois qui l’aide et qu’il fera Sir. Mais le 25 mars 1199 en France au siège de Chalus Richard reçoit une flèche dans l’épine dorsale et meurt. Jean-sans-terre devient le roi et tous se révoltent, Aliénor doit tout apaiser de ville en ville. Elle comprend le changement de société avec la fin de la chevalerie et de  la féodalité et favorise les communes libres, Villefranche et Bastides. A Soulac elle arrive le 4 juillet 1199.  Sa fille Jeanne épouse le comte Raymond VI de Toulouse.

Elle vit retirée à l’abbaye de Fontevrault, construit par son grand-père. Elle en sort pour une dernière mission : le roi de France Philippe Auguste veut à nouveau unir le Dauphin à sa petite fille qui est en Espagne. Pour cela elle part à cheval à 80 ans, traverse les Pyrénés, va revoir sa fille la princesse Aliénor de Castille et ses 11 enfants à Burgos. La fille de 15 ans Urraca est prévue, mais c’est sa sœur de 11 ans Bianca qui s’attache à elle et finalement est choisie. Blanche de Castille épouse à 11 ans Louis de France le 23 mai 1200 à Paris. Elle a un fils, Louis IX qui devient roi à la mort de son père. Blanche de Castille mène la longue régence et gouverne la France, elle fait construire à Paris la Sainte Chapelle, pendant que son fils Saint Louis chasse et juge à Vincennes.

Aliénor d’Aquitaine meurt à Fontevrault le Premier avril 1204 à 82 ans après une vie bien remplie.

Mais elle a été à l’origine de la guerre de Cent ans avec les Anglais qui parlaient occitan et revendiquaient sans cesse les immenses domaines d’Aliénor surtout en Aquitaine.